Tatiana Nault et Benjamin Désilets, deux paranageurs d’exception

Lundi 6 Août 2018

Les derniers Jeux du Québec, présentés à Thetford Mines, ont permis aux paranageurs Tatiana Nault et Benjamin Désilets de se couvrir d’or. Les deux athlètes du Club de natation des Bois-Francs ont remporté tous les deux quatre médailles d’or.

À leurs deux, Nault et Désilets ont décroché huit des neuf premières positions du Centre-du-Québec à ces Jeux, l’autre appartenant à une Victoriavilloise, soit Sarah Dulude-Bellavance (or au 200 m en athlétisme). Dans le cas de Nault, elle a inscrit ses médailles d’or au 50 m libre, au 50 m dos, au 50 m brasse, se permettant au passage un record des Jeux du Québec, et au 100 m. Au-delà de cette récolte parfaite, ce qui impressionne le plus de cette jeune fille, c’est qu’elle en était à sa toute première expérience dans le cadre de cette compétition. «Ça a bien été. Ce qui a fait que ça s’est bien déroulé pour moi, c’est que j’allais vite et que j’ai pu me contrôler. À la fin, j’étais fatiguée, mais j’ai quand même persévéré», a raconté la Plessisvilloise de 12 ans.

Si Nault affiche une belle confiance en ses moyens, elle ne s’attendait pas pour autant à d’aussi bons résultats. «Non, je ne m’attendais pas à ça. Je connaissais d’autres nageurs que je vois souvent à d’autres compétitions. […] Je ne savais pas comment ça allait ça se passer. J’étais nerveuse dans la piscine.»

Celle qui souffre d’une paralysie du côté droit a su livrer la marchandise avec éclat, ce qui l’a évidemment rendue très fière de défendre les couleurs du Centre-du-Québec. «J’étais vraiment heureuse de tout ça. Je trouvais que j’avais bien performé et en plus que j’avais gagné quatre médailles», a-t-elle exprimé.

Elle a confié qu’elle caressait le rêve des Jeux paralympiques un de ces jours. À voir son talent et les résultats qu’elle obtient à un si jeune âge, elle a bien raison de rêver grand.

Un dernier tour de piste parfait pour Désilets

En trois participations aux Jeux du Québec, Benjamin Désilets a récolté sept médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze.

Benjamin Désilets en était à ses troisièmes et derniers Jeux du Québec. Déjà gagnant de trois médailles d’or, deux d’argent et deux de bronze lors de ses deux premières participations à ce rendez-vous sportif, le Victoriavillois a livré une performance sans faille pour gagner quatre fois l’or, soit au 50 m libre, au 50 m dos, au 50 m brasse et au 100 m libre. Il a d’ailleurs profité de chaque épreuve pour inscrire un nouveau record personnel, ce qui lui a permis du même coup d’abattre la précédente marque des Jeux chaque fois. Ça lui a donc permis de faire ses adieux à cette compétition de la meilleure des façons.

«Je suis fier de ma performance. Mon objectif était surtout de faire des records personnels. Les médailles allaient venir avec. J’ai donc fait quatre records personnels. C’est ce que je voulais. Chaque fois que je saute dans la piscine, ce que je veux, c’est donner le meilleur de moi-même. Si tu veux réussir tes objectifs, c’est ce que ça prend et c’est pourquoi c’est important pour moi», a souligné le paranageur de 17 ans.

N’ayant pas la langue dans sa poche, Désilets n’a pas caché qu’il avait confiance en ses moyens pour tout rafler avant même le début de la première épreuve. «Oui, je pensais que je pouvais réaliser d’aussi bons résultats. C’était mes jeux et j’avais de bonnes chances pour les médailles d’or. Je voulais vraiment faire mes records personnels également.»

Ses belles performances ne sont pas passées inaperçues aux yeux des dirigeants de la délégation centricoise qui en ont fait leur porte-drapeau pour la cérémonie de clôture de cette édition 2018 des Jeux du Québec. «Je l’ai su à la dernière minute, donc ça m’a un petit peu stressé. Quand on m’a expliqué comment faire, c’était correct pour moi. J’étais un peu surpris, mais content de le faire», a déclaré celui qui doit composer avec un trouble du spectre de l’autisme.

Maintenant que les Jeux du Québec sont terminés, Nault et Désilets, tout comme leur famille respective, profiteront d’un repos bien mérité en attendant le début de la prochaine saison de natation.

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Liens utiles

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x