Le CNBF gagne en popularité

Le groupe sport-études natation de l’École secondaire Le boisé (Photo : gracieuseté)
Mercredi 23 Janvier 2019

Par Matthew Vachon

La Nouvelle Union

 

Comptant désormais 165 membres actifs, âgés entre 5 et 60 ans, le Club de natation des Bois-Francs (CNBF) connait une progression fulgurante.

Il y a à peine deux ou trois ans, le CNBF comptait environ 125 membres. Selon le responsable des finances et des communications, Guy Désilets, plusieurs facteurs peuvent expliquer ce phénomène. «Évidemment, nous en parlons plus dans les médias. Il y a également un changement de mentalité au sein du club. C’est passé d’un peu plus récréatif à compétitif. Il y a également la venue du sport-études natation (École secondaire Le boisé) et de la natation au niveau collégial. Il y a aussi la catégorie des maîtres où nous avons eu plusieurs demandes d’adhésion à la suite de l’organisation de la Traversée du lac Nicolet. Avec cette dernière catégorie, ce n’est plus deux ou trois ans de nage et après on arrête, la catégorie maître offre une certaine continuité. Nous marquons des points là.»

La jeunesse demeure néanmoins la priorité de l’organisation. Bien que la natation s’avère un sport individuel, l’esprit d’équipe qui règne à la piscine Édouard-Dubord aide à attirer les nouveaux et conserver les plus expérimentés. «Dans la natation, tu te bats contre toi-même. L’esprit d’équipe demeure toutefois bien présent, car la piscine est pleine de monde. Le monde commence à comprendre ça. Du côté du conseil d’administration, notre but est de faire connaître ce sport. C’est pour ça que nous sommes présents dans les médias et ça paraît», a souligné M. Désilets.

Il note également que la Traversée du lac Nicolet a eu d’énormes répercussions pour la visibilité du CNBF. «Les demandes pour la catégorie maîtres-nageurs sont folles tout comme au niveau collégial. L’an passé, ils étaient neuf nageurs collégiaux, cette année ils sont 22.»

L’objectif sera maintenant de conserver les acquis des dernières années. Il y a donc encore plusieurs projets pour continuer de maintenir ces standards. «Plus la base de la pyramide est large, plus le haut est fort. Nous continuons donc de développer les clubs-école et de développement. Nous avons cependant une réalité : la piscine de Victoriaville n’a que six corridors. Il y a donc des soirs où c’est plein. Nous ne pouvons pas mettre plus de nageurs. Je pense néanmoins que nous pouvons encore monter un petit peu le nombre de membres.»

 

Des résultats qui font rayonner

L’un des plus grands incitatifs à pratiquer un sport demeure cependant le succès et les résultats pour les personnes à la recherche d’une nouvelle discipline sportive. Se démarquant avec brio à plusieurs reprises au sein du calendrier, la délégation du CNBF démontre qu’elle fait de bonnes choses. Il suffit de penser aux jeunes nageurs que sont Benjamin Désilets, Tatiana Nault, Alexis Lussier ou encore Ann-Lorie Descent, eux qui collectionnent les médailles. «Je suis convaincu que ça aide à attirer. Au début, on parlait beaucoup de Benjamin et, même si je suis son papa, j’avais hâte qu’on parle des autres, comme Tatiana, Alexis, Ann-Lorie, Camille (Goudreault) et Philippe (Côté). On va en entendre parler de ces jeunes. La relève est très belle au CNBF.»

Chemin faisant, les autres clubs de natation commencent aussi à s’intéresser à ce qui se fait dans les Bois-Francs, ce qui est attribuable au groupe d’entraîneurs qui a été mis en place. «Les entraîneurs et la qualité des entraînements aident, c’est certain. Depuis trois ans, nous comptons notamment sur Félix Trempe. Félix et le conseil d’administration ont décidé à cette époque que le réchauffement était primordial. Ça fait maintenant deux ans que nous n’avons pas de blessé. C’est important. Nous allons donc prendre un 15 minutes de plus pour les étirements, mais au moins, il n’y aura pas de blessure à la fin de l’année», a conclu Guy Désilets.

 

Cet article vous a plu ? Partagez le!

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x