Cascades appuie deux athlètes de la région

Mardi 10 Avril 2018

Deux athlètes de la région des Bois-Francs, le paranageur Benjamin Désilets et le cycliste Marc-André Fortier, ont reçu une aide financière du Programme de bourses Cascades au sein de la Fondation d’athlète d’excellence.

Désilets, qui est identifié comme athlète «prochaine génération» en vue des Jeux paralympiques de Tokyo 2020, a reçu une bourse d’excellence académique de 2000 $. Présentement en quatrième secondaire, le Victoriavillois maintient une moyenne académique de 86%. Il s’agit de la deuxième année consécutive où l’athlète de 17 ans reçoit cette distinction. «Je trouve ça vraiment plaisant d’avoir 2000 $ pour m’aider à financer mes compétitions et mes camps. Ça aide aussi pour avoir les équipements nécessaires pour progresser dans mon parcours. C’est une belle tape dans le dos», a estimé Désilets, quadruple médaillé aux derniers Jeux du Canada.

Cette remise de bourses, qui se tenait au parc Marie-Victorin de Kingsey Falls, a permis à Désilets de côtoyer plusieurs autres jeunes athlètes de haut niveau au Canada, dont la Paraolympienne Frédérique Turgeon (ski para-alpin). «C’est plaisant de pouvoir les côtoyer. Je dois dire que oui, ça m’impressionne. […] Ça m’a vraiment donné le goût d’y aller (aux Jeux paralympiques). Ça reste à voir avec le cheminement que je vais faire, mais si ça va bien, peut-être Tokyo 2020, sinon Paris 2024.»

Marc-André Fortier, adepte du vélo de montagne, a pour sa part reçu une bourse d’excellence académique de 4000 $ grâce à sa moyenne académique de 80% en actuariat à l’Université Laval. Le cycliste victoriavillois a notamment terminé 12e de la dernière Coupe du monde du Mont-Sainte-Anne et des Championnats du monde chez les moins de 23 ans. En compétition un peu partout à travers le globe, Fortier n’était toutefois pas présent à la remise des bourses.

Une fierté pour Annie Pelletier

Directrice des communications de la Fondation de l’athlète d’excellence depuis maintenant 14 ans, l’ancienne médaillée olympique Annie Pelletier a réitéré toute l’importance de ces bourses pour aider les athlètes à atteindre les plus hauts niveaux. «Notre mission à la fondation, c’est d’appuyer financièrement par nos programmes de bourses les étudiants-athlètes de partout au Québec et de promouvoir des modèles. Mardi, nous avons eu 23 autres beaux exemples du Québec qui méritent que les projecteurs soient tournés vers eux au moins le temps d’une matinée. J’espère que ça va rejaillir sur les membres de leur entourage pour être inspirant», a révélé la femme de 44 ans.

Questionnée sur le parcours sportif de Benjamin Désilets, la Montréalaise s’est dite impressionnée. «En posant des questions et en discutant avec les parents de Benjamin, j’ai compris que c’était un athlète autiste, ce qui m’a rendue encore plus admirative de son parcours malgré les embûches. C’est inspirant pour moi et les autres aussi.»

Cascades a remis un total de 82 000 $ à 23 étudiants athlètes d’un peu partout au Québec, dont l’Olympienne Catrine Lavallée (ski acrobatique) et la Paraolympienne Frédérique Turgeon (ski para-alpin).

Source:

La Nouvelle

Cet article vous a plu ? Partagez le!

Liens utiles

x

Terme d'utilisation Shark Média & Sport

L'ensemble du contenu de ce site est privé et purement informatif. Les droits du visiteur de ce site ne peuvent par conséquent pas provenir du contenu de ce même site. Ce site est exploité par et a été créé par SHARK MÉDIA & SPORT. Les données contenues dans ce site Internet sont la propriété intellectuelle de et sont protégées par des droits d'auteur. Ces données ne peuvent être copiées ni reproduites sans l'accord préalable de ou SHARK MÉDIA & SPORT sauf dans le cadre nécessaire à la consultation en ligne. Vous pouvez toutefois imprimer des pages entières du site pour des usages personnels. Pour en savoir plus sur l'utilisation de ce site veuillez communiquer avec SHARK MÉDIA & SPORT.

x